Les animaux

Éducation équine

LaEquitacion.com est un forum dédié à la discussion des problèmes liés au monde équestre dans toutes ses variantes. Quelle que soit votre discipline préférée, vous trouverez ici des fans avec qui partager vos expériences ou résoudre vos doutes.

Notre projet est né en octobre 2000, résultat de notre passion pour les chevaux, et nous travaillons chaque jour pour faire honneur aux meilleures communautés de cavaliers. Notre objectif est de propager un traitement amical chez les chevaux et les animaux en général et de contribuer à l'apprentissage des débutants.

Rappelez-vous: dans les sports équestres, le cheval est le souverain.

Le cheval, un animal noble et sensible

Les chevaux sont des animaux nobles et sensibles à leur gestion. Il est important d’interagir correctement et de bien comprendre ce que nous voulons communiquer.

C'est un être vivant, et en tant que tel, il doit être respecté et obligé de nous respecter. C'est pourquoi il est très important d'établir une série de directives correctes et, surtout, de ne pas penser avec nous-mêmes, sinon d'essayer de penser comme eux.

Éducation équine

Voici quelques indications et / ou recommandations pour la bonne éducation et la gestion de notre cheval sous différents aspects.

À la fin de cet article, nous vous laisserons un lien vers le livre électronique gratuit, préparé par le blog EQUIERRORES, intitulé 15 règles essentielles de l'éducation équine, que vous pouvez télécharger gratuitement.

  • En tenant les mains, le conducteur doit être placé à gauche, à la hauteur du cou du cheval.
  • Entre le cheval et le conducteur, il y aura une certaine distance, créant un espace sans interaction.
  • Vous faire respecter l'animal dès le premier instant, utilisez votre voix et vos gestes.
  • Ne tourne pas le dos à un cheval que tu ne connais pas.
  • Les gestes et l’apparence du conducteur sont importants, ce sont des signaux que l’équin saisit.
  • Une caresse et / ou une égratignure est un signe de gratitude.
  • Le cheval n'a jamais à dominer le conducteur, ne le laissez pas être celui qui donne le ton.
  • Prenez le fouet avec la main située à l'intérieur de l'enceinte et ne levez jamais.
  • Le fouet est une extension du bras et une touche d'attention, ne l'utilisez pas pour le punir.
  • Il est bon de caresser le cheval avec le fouet, cela crée de la confiance.
  • Ne vous placez jamais dans l'impasse de la vision du cheval.
  • Ne quittez jamais le cheval sans tenir.
  • Ne liez pas le cheval avec ses rênes.
  • Avant de courir ou de galoper, le cheval doit avoir réchauffé les muscles.
  • Ne laissez pas le cheval essayer de mordre.
  • Ne laissez pas le cheval arrêter de manger de l'herbe parce qu'il le souhaite.
  • Ne le forcez pas violemment à traverser une zone d’eau, ni par la mer, ni par une flaque d’eau, ni par tout endroit qui lui fait peur.
  • Alerte au contact entre chevaux inconnus.
  • Ne travaillez pas avec le cheval après avoir mangé.
  • Si le cheval vous échappe, ne courez pas après lui.
  • Laissez-moi fouiner autour des objets, donnez-leur la sécurité.
  • Établissement
  • Le bloc doit avoir une bonne ventilation, sans circulation d'air.
  • Le lit doit être propre, sec et révisé.
  • Si vous mettez des balles à manger, retirez leurs cordes.
  • Il est préférable de fournir de l'eau par un abreuvoir automatique.
  • Si l'eau est fournie avec un petit réservoir, il est commode de changer l'eau tous les jours.
  • Il faut donner au cheval le soleil, il est donc conseillé de prévoir un enclos ou un espace libre.
  • Le remorquage
  • Placez, si vous le pouvez, la remorque dans un endroit où le cheval peut être guidé.
  • Dans la remorque, le cheval doit être tenu avec une tête.
  • Il est pratique que vous ayez un sac de fourrage à manger pendant le voyage.
  • Lorsque vous devez sortir le cheval, vous n’enlevez pas la barre arrière sans le contrôler et ne vous tenez jamais derrière elle.
  • Si le devant de la remorque est ouvert, aidez-le.
  • Si vous ne voulez pas grimper, vous pouvez passer une corde derrière les pattes arrières et appuyer sur. Ce système l'aide à monter. C'est le bon moment pour apprendre au cheval à entrer dans la remorque avant de voyager avec lui,).
  • Remonter
  • Pour conclure, le rayon d'action doit être d'environ 5 à 7 mètres.
  • Il est préférable d'avoir un sol de sable légèrement raide.
  • Ne portez jamais la corde attachée à votre main.
  • Il est conseillé de porter des gants.
  • En donnant un mouvement ondulatoire à la corde, le cheval se déplace vers l'extérieur et reste en position.
  • Il n'est pas conseillé de faire des séances de plus de 20 minutes.
  • Si vous portez le cheval avec la chaise, tenez les étriers et les rênes.
  • Commencez toujours par prendre quelques virages.
  • L'air doit être pratiqué à deux mains et à égalité de temps.
  • Habituez-vous au cheval à faire les mouvements de l'air au signal de votre voix et prenez la direction en fonction de l'indication de votre main.
  • Il est conseillé d'utiliser une piste d'aide, jamais orientée vers le haut.
  • Ne laissez pas le travail sur le sol.
  • Les habitudes
  • Vous devez brosser le cheval avant d'effectuer tout travail en douceur et sans stridence.
  • Pendant le brossage, il est commode que la main libre soit en contact avec le corps du cheval.
  • Nettoyez les fers à cheval après avoir quitté le bloc et peignez la crinière.
  • Pendant une pause, desserrez la sangle.
  • Pendant une pause, desserrez la sangle.
  • Si le cheval veut faire ses besoins, arrêtez.
  • Ne lui donnez pas un légume entier (pomme, carotte) meilleur en morceaux.
  • Après avoir effectué les exercices, il est préférable que le cheval ne boive pas trop d'eau et à moins qu'il ne fasse froid.
  • Il est conseillé de ne pas abuser du sucre comme récompense.
  • Vérifiez les sabots du cheval pour la sécheresse.
  • Pour lever vos pieds, vous devez glisser votre main du début de la jambe vers le casque et le soulever lentement, tandis que la main libre doit être en contact avec le corps du cheval.

La maintenance

  • Un cheval d'écurie doit avoir une corde ou un temps de promenade par jour.
  • Vérifiez les fers à cheval.
  • Vérifiez si un joint est enflammé.
  • Vices
  • Mordre la porte de la boîte, les barrières ..., est un signe d’ennui.
  • Frapper à l'intérieur du bloc, c'est attirer l'attention.
  • En grattant avec des objets, cela peut être par des parasites.
  • Tour
  • Il est conseillé de placer une couverture sur le dos du cheval avant de placer la chaise.
  • Une fois la chaise placée, vérifiez qu’il n’y a pas de plis.
  • Si la croix du cheval est prononcée, mettez une protection.
  • Ajustez la morsure et les rênes correctement.
  • Lorsque vous devez serrer la chaise, commencez par ne pas la serrer très fort, ajustez-la légèrement avant de la monter, puis ajustez-la correctement.
  • Pour monter sur le cheval, tenez les rênes et la crinière sans vous étirer et ne touchez pas la croupe avec la jambe.
  • Évitez de vous asseoir brusquement.
  • Ne punissez pas en tirant brusquement les rênes.
  • Ne laissez pas le cheval marquer l'itinéraire qu'il veut.
  • Si vous croisez un autre coureur, celui de la main droite a toujours la priorité.
  • Ne portez pas les rênes, ni trop lâches, ni trop courtes.
  • La hauteur des étriers est importante pour correspondre au type de conduite que vous allez pratiquer.
  • Les orteils n'ont jamais à baisser les yeux. Les talons doivent toujours être plus bas que les orteils.
  • Lorsque vous descendez du cheval, vous devez enlever les deux étriers.
  • Si vous tombez du cheval ne bougez pas, les chevaux essayent de ne pas marcher sur le cavalier.
  • Essayez de ne pas galoper sur l'asphalte si vous ne portez pas de fers spéciaux.
  • Lorsque vous montez une colline, soyez suspendu.
  • Ne sautez pas par-dessus une chaîne ou une corde qui ferme un chemin.
  • Si la route est caillouteuse, ne faites pas de jogging ou de galop.
  • Lorsque vous montez avec d’autres chevaux, gardez une distance et que tous les mâles soient toujours devant et les juments derrière.
  • Si le cheval présente une transpiration excessive ou de la mousse sur le corps, laissez-le reposer.
  • Avant d’emmener le cheval à l’étable, il convient de faire quelques virages.
  • Sport
  • Au début d'un test de saut ou de dressage, vous devez entrer sur la piste dès que le coureur est réclamé.
  • Saluez toujours les juges, au début et à la fin du test.
  • Ne vous arrêtez jamais pendant un test.
  • Toujours dominer le cheval sans gestes violents.
  • Vous ne pouvez pas faire de gestes ou de cris à l'intérieur de la piste.
  • Vérifiez l'état du chariot, en particulier les roues et les suspensions.
  • Ne pas accrocher le cheval sans l’avoir encerclé.
  • Le conducteur doit toujours monter le premier et s’asseoir à droite.
  • Veillez à ce que les rênes soient bien placées sans passer la queue en dessous.
  • Monter une pente a commencé avec de l’espace, jamais depuis le début.
  • Signes de cheval
  • Oreilles droites: attention ou méfiance.
  • Oreilles droites et mobiles: regarder ou regarder.
  • Oreilles dans des directions opposées: ne comprend pas.
  • Oreilles en arrière: agressivité.
  • Oreilles couchées et bouche ouverte: prêt à attaquer.
  • Oreilles tombées: fatigue ou sommeil.
  • Queue haute: la joie.
  • Yeux larges: peur.
  • Un peu des yeux languissants: calme.
  • Yeux mi-clos: somnolant.
  • Queue entre les jambes: peur ou méfiance.
  • File d'attente en cours de travail: irritation.
  • Son à travers le nez: la joie.
  • Growl: peur ou douleur.
  • Shriek court: mauvaise humeur.
  • Mâcher après avoir fait un travail: comprendre l'ordre.
  • Mouvement de la tête: irritation ou colère.
  • Mordre Amago: veut jouer.
  • Déplacez les mâchoires: voulez jouer.
  • Frapper le sol: protester.
  • Cope: domaine.
  • Très haute tête: la peur.
  • Tête basse: reste ou sommeille.
  • La tête tournée au contraire: ça n'a aucun intérêt.
  • Nez froissé: tension ou inconfortable.
  • Nez pendu: détendu.
  • Montrer les dents: menace.
  • Il se lèche le nez: la soumission.
  • Soulever le haut du nez: renifler une jument à proximité.
  • Lever les mains: protection.
  • Bois mordant ou objets à proximité: ennui.
  • Roulement sur terre des deux côtés: nettoyage ou lutte contre les parasites.
  • Se gratter: confiance ou appréciation.
  • Le cheval donne la croupe: il n'est pas intéressé par le cavalier.

Conseils supplémentaires

  • Ne restez jamais au même endroit et élargissez le cercle lorsque le cheval va bien et répond bien.
  • Habituez-vous au cheval à faire les mouvements de l'air au signal de votre voix et prenez la direction en fonction de l'indication de votre main: Au signal de la voix et n'oubliez jamais d'enseigner au moyen d'un langage corporel qu'il comprend.
  • Il est conseillé de ne pas abuser du sucre comme récompense. Surtout, ne donnez pas de prix alimentaires aux chevaux qui ne sont pas éduqués au respect de notre espace. Ils apprennent à mordre.
  • Ajustez la morsure et les rênes correctement. J'ajouterais: Assurez-vous que l'embout buccal est adapté à la bouche du cheval et ne mordez pas un poulain ou un cheval qui n'est pas poli. Préférez un steak qui convient bien pour enseigner.
  • Conduisez toujours avec un casque, nous n'en avons qu'un.
  • Essayez de ne pas galoper sur l'asphalte si vous ne portez pas de fers spéciaux. Ni faire du jogging non plus
  • Avant d'emmener le cheval à l'écurie, il est conseillé de faire quelques tours sur la marche jusqu'à ce qu'il sèche (si nécessaire avec une couverture) et surtout de ne pas laisser le cheval dans l'écurie quand il respire encore beaucoup.

Comme nous l'avons mentionné au début de cet article, vous êtes ici dans le lien afin que vous puissiez télécharger gratuitement le livre électronique 15 Règles essentielles de l'éducation équine.


Télécharger le livre électronique 15 Règles essentielles de l'éducation équine.